Neste 3 de julho, PACE organizou uma festa de apoio na Arrière-Scène, em Bruxelas, para celebrar todos os anos de parceria e laços entre a Bélgica e a associação. Em 2006, os nossos primeiros fundos foram reunidos com o apoio de padrinhos, que continuaram a ajudar e acreditar nos projetos. Hoje, procuramos homenageá-los. Apresentamos melhor os resultados obtidos e o estado da construção da nova sede em São Gonçalo dos Campos.

Durante a festa, três artistas se apresentaram. Lorenzo II encantou a cena com as suas letras e seu humor. Tirou do público os refrões das suas melhores composições. Depois, o flamenco de Trovadotres deixou a sala num clima todo ibérico. Uma voz perfeita aliada a um violão genial, para despertar as mais fortes emoções. Enfim, o toque brasileiro foi dado com o Muiraquitã, que interpretou composições da MPB. Cantando também em tupiguarani, as duas cantoras fecharam a noite com chave de ouro.

Ce 3 juillet, PACE a organisé à l’Arriére-Scéne, à Bruxelles, une soirée de soutien pour célébrer les nombreuses années de partenariat et de liens entre la Belgique et l’association. En 2006, nos premiers fonds ont été réunis grâce à l’aide de parrains et donateurs, qui ont continué à nous soutenir et à avoir confiance en nos projets. Nous avons voulu leur rendre hommage, en présentant les résultats obtenus et l’état d’avancement de la construction des locaux á São Gonçalo dos Campos.

Au cours de la fête, trois artistes se sont présentés. Lorenzo II a enchanté la scène avec ses paroles et son humour. Il est parvenu à tirer du public le refrain de ses meilleurs compositions. Ensuite, le flamenco de Trovadotres a mis la salle dans un climat tout ibérique. Une voix parfaite alliée á une guitare géniale, pour éveiller les plus fortes des émotions. Enfin, une touche brésilienne a été donnée par Muiraquitã, qui a interprété une série de morceaux de musique populaire brésilienne (MPB). En chantant aussi en tupiguarani, les deux chanteuses ont terminé la soirée de la meilleure manière qui soit.


Lorenzo II

Trovadotres


Muiraquitã

Comments are closed.